Interview Emerging Band : ARGUE (Lorient)

25348509_1549975821735657_6678523026575357088_n


Alors que les Lorientais ouvraient pour MASS HYSTERIA en janvier dernier dans le Morbihan (vous n'avez pas lu notre report ???), l'envie nous a pris d'en savoir plus sur eux...et de vous les présenter ! Car Argue, c'est avant tout un son puissant, une véritable personnalité sur scène, des mélodies violentes, et  un art de jouer. Il serait paradoxale de parler de la musique metal en Bretagne sans parler de Argue ...

Présentez-nous le groupe : comment vous êtes-vous rencontré ? Comment et quand avez-vous commencé à travailler ensemble?

Argue est composé de 2 guitaristes, 1 chanteur, 1 bassiste et 1 batteur. Ces 2 derniers faisaient partie de Kevorkia. Le line up s'est mis en place progressivement avec l'intégration successive de chacun des membres sur la 1ère moitié des années 2010. Après quelques changements de guitaristes, le line up s'est stabilisé en 2016.

Comment se déroule une session de composition et d'enregistrement quand on est musicien dans Argue ?

On teste plusieurs méthodes.

Pour Perspective, notre 1er album, on partageait nos idées de riffs en répétition puis on construisait ensemble la structure des morceaux.

Depuis, on maquette des morceaux complets en MAO avant de les travailler tous ensemble en répétition pour modifier ce qui doit l'être et se réapproprier ainsi la composition. Cela permet à chacun d'aller au bout de ses idées et de les soumettre aux autres avec un support très concret. Nous travaillons également plus en profondeur les harmonies de guitares et guitares additionnelles.

Parlez-nous de Perspective. Quels ont été vos motivations pour écrire cet album ?

Une fois le line up stable, on s'est attelé à peaufiner nos compositions les plus abouties.

Les 1ers concerts nous ont bien boostés également pour concrétiser l'album d'autant plus que sans support, il est plus difficile de trouver des dates. On se rend compte désormais qu'un album seul n'ouvre pas beaucoup plus de portes tant qu'on n'est pas soutenu par un label, un tourneur, …

Quel est la thématique récurrente de Perspective et pourquoi l'aborder ?

Il n'y a pas de concept ou de ligne directrice derrière cet album.

Cependant, nous constatons que l'ensemble des paroles tournent autour de la remise en question, la confrontation à la réalité ; ce qui fait naturellement écho au nom de l'album et celui du groupe. 



De qui vous êtes-vous entouré (label, producteur, mixage, ...) ? J'ai vu que vous aviez travaillé notamment avec Gwen de SLAB SOUND STUDIO, un ami de toute l'équipe Mad Breizh !

Nous avons sorti Perspective sans le soutien des labels ni des distributeurs. Ceux qui nous ont contactés nous ont proposés des deals qui ne nous convenaient pas. L'album est disponible via nos concerts et notre bandcamp uniquement.

Concernant la production, nous nous sommes effectivement rapprochés de Gwen de SLAB SOUND STUDIO qui s'est chargé de toutes les étapes de la prise de son au mastering. Gwen était à plusieurs titres le meilleur choix que nous pouvions faire. Outre sa compétence, il connait très bien nos références et le dialogue n'en était que plus aisé. L'expérience fut très enrichissante.

Qui sont les artistes qui vous influencent?

Pêle mêle : The black dahlia murder, Angelmaker, At the gates, As blood runs black, All shall perish, Aborted, Chimaira, August burns red, Parkway drive, Killswitch engage, The haunted.

Pour vous, quel est le groupe qui représente aujourd'hui le mieux votre style et pourquoi ?

On voit Argue comme une convergence du Metalcore, du Deathcore et du Death melo suedois. Même si The black dahlia murder est le groupe qui nous rassemble le plus, il n'est pas non plus représentatif de notre mixture. Difficile de trouver un groupe qui se situe au milieu de tout ça même dans les influences précitées.

Pour nous, le dernier souvenir de Argue sur scène, c'était en janvier dernier en première partie de Mass Hysteria. Vous nous en dites un peu plus sur cette soirée ?

Assurément notre meilleur souvenir sur scène avec le Metal corner du Hellfest en 2019. On a pris énormément de plaisir à ouvrir pour Mass Hysteria. Les conditions étaient très bonnes et le public était massivement présent et réceptif. Tout cela a contribué à faire, de notre point de vue, un excellent concert. C'est la 1ère fois que la salle des Arcs à Quéven programmait du Metal. La soirée s'étant très bien passée à tout point de vue, on peut espérer voir les programmateurs réitérer l'initiative.

Quels sont vos projets pour cette année (concert, festival, ...) ?

Quelques concerts de prévus prochainement (Nantes et Angers les 26 et 27/03) mais notre objectif principal demeure la préparation d'un 2nd album. La phase de composition est très avancée. Il nous reste à arranger et peaufiner l'ensemble des morceaux. On envisage l'enregistrement pour fin 2020/début 2021.

On va finir avec votre petit message pour les lecteurs de Mad Breizh Production :

Merci de nous lire, de nous écouter, de venir nous voir et tout simplement de nous supporter. Pour ceux qui ne nous connaissent pas, prenez le temps ne serait-ce que d'aller voir le clip [NDLR : clip ci-dessous] pour vous faire une opinion.

Merci Mad Breizh Production. 

Burr Fest Paris 2020
The Faim & The Last Internationale à Taratata

Sur le même sujet:

Image
Mad Breizh Webzine est géré par l'association MadBreizh. Pour tout contact avec La production et l'organisations d'événements contacter mbproduction (@) madbreizh.com. Pour toutes demandes spécifiques au webzine contacter editorial(@) madbreizh.com et pour toutes demandes de chrnoniques, news ou autres utilser les formulaires de contacts aussi. Merci
Mad Breizh webzine est une organisation Mad Breizh Prod association. Certains contenues ont des droits d'auteurs. (c) Mad Breizh 2020 - Since 2015
Plan du site - Conditions Général d'utilisation