Menu

Double Live Report – Ayron Jones – Brest + Strasbourg

Rédaction : Léa + Pierre / Relecture : Noëlline / Photos : Léa

Live Report Ayron Jones – La Laiterie, Strasbourg – 15/02/2024

C’est parti pour un mini-marathon de concerts en cette fin de semaine pour moi, avec au programme de ce jeudi soir rock n roll, Ayron Jones à La Laiterie de Strasbourg.

Le guitariste de Seattle avait déjà eu l’occasion de fouler la scène de la Laiterie en novembre 2022, dans la petite salle du Club à l’époque.

Il avait déjà fait forte impression dans cette petite salle et fort de sa notoriété croissante et de son goût pour les salles françaises, le voici donc dans la Grande Salle de la Laiterie à l’occasion de cette nouvelle tournée française.

Alors, tout d’abord, Mea Culpa, j’ai raté la première partie du groupe Amongst Liars et je compte sur ma collègue Léa pour vous en parler car pour le coup, je suis arrivé juste avant le concert de Ayron Jones.

Juste le temps de se choper une petite bière au bar avec les potes et direction notre spot habituel à droite de la salle.

Premier constat à voir l’affluence de la Laiterie : son audience a clairement augmenté car il n’y aurait pas eu assez de place dans la petite salle du club, toutefois, la salle n’est pas comble. On pourra donc en déduire qu’Ayron Jones est dans une étape intermédiaire au niveau de sa notoriété dans l’Hexagone et que sa tournée française doit aussi avoir pour but de conquérir de nouveaux fans.

Le public est très hétérogène, allant de 20 à 60 ans, son rock aux influences grunge et soul arrivant à fédérer un public large et transgénérationnel.

Après un morceau d’Aerosmith avant l’entrée en scène, un petit moment de flottement retarde le début du concert, Ayron Jones ayant visiblement un souci avec sa guitare.

Ce petit pépin solutionné avec l’arrivée d’une nouvelle guitare, le concert peut démarrer.

Les influences rock du groupe sont visibles rapidement : Ayron Jones arborant un t-shirt Guns N Roses sous son blouson et le batteur un t-shirt Iron Maiden.

Le groupe est, comme lors de leur dernier passage, complété par le bassiste virevoltant et son chapeau de cowboy et le second guitariste au sourire communicatif et contagieux. (Léa bave)

Le concert est généreux et dure bien 1h30 dans ce set où Ayron Jones va enchaîner ses plus gros tubes, passant du rock fiévreux aux ballades plus intimes mettant sa voix en valeur.

Le concert sera ponctué de longues intros et de longs solos de guitare. Certains apprécient, d’autres peuvent trouver cela un peu redondant, mais c’est le genre musical qui veut cela et force est de reconnaître une grande maîtrise de l’exercice de la part du groupe.

Le groupe aura donc joué ses morceaux les plus connus (voir setlist ci-dessous) devant un public réceptif.

Si je devais émettre deux petits bémols, j’ai trouvé le son un peu en deçà de ce que j’attendais avec une voix parfois trop étouffé par rapport aux instruments. D’autant qu’en temps normal, je trouve le son vraiment bon dans cette salle. Sans doute que les amateurs de solos de guitare ont apprécié de leur côté.

En outre, j’ai trouvé le rappel avec seulement un morceau « Take Me Away » quelque peu expédié mais cela est largement compensé par la générosité et la durée du set.
Bref, une belle soirée à La Laiterie avec de talentueux musiciens qui auront profité de leur passage à Strasbourg pour faire un peu de tourisme et prouver que la scène rock américaine devra compter sur Ayron Jones ces prochaines années.

Live Report Ayron Jones / Amongst Liars – Vauban, Brest – 08/02/2024

Je suis loin d’être une adepte de l’écrit mais plutôt du maniement du boîtier et de l’objectif.

Une fois de plus en 2 ans, le groupe Ayron Jones passe par la Bretagne, et pour une fois à seulement 45 minutes de ma position !

C’est parti, batteries chargées, carte sd vidée, direction Brest même !

Lorientaise, je découvre le Vauban presque avec émerveillement : hôtel, bar, restaurant, et une chouette salle au sous-sol ! Une agréable découverte quant à l’architecture de la salle, et la proximité directe avec la scène. Je ne pouvais rêver mieux.

La salle se remplit juste avant l’arrivée sur scène de Amongst Liars, groupe sur lequel je vais me concentrer, à l’instar de Pierre qui a manqué sa chance de les découvrir !

Des amateurs de musique un chouilla plus âgés que moi, mais bien au taquet ! La foule n’a aucun souci à coller la scène, et accueillir chaleureusement le groupe.

J’ai préféré ne pas les écouter avant de les voir irl, me laissant la surprise.

Et quelle surprise !

Un rock à l’anglaise qui met tout le monde d’accord, un chanteur – Ian George – charismatique qui ne tient pas en place et qui fédère la salle.

Ce dernier est accompagné d’un batteur – Adam Oarton –  énergique, d’un guitariste – Leo Burdett – qui n’hésite pas à braver la foule, d’un nouveau membre au clavier – James Brummeo – et un bassiste – Ross Towner – qui ne lésine pas sur le groove.

Petit moment inopiné : Bob Lovelace, bassiste extra terrestre d’AJ, a investi la scène le temps d’un instant !

Je vais parler telle une photographe : un groupe dynamique, qui échange avec son public et qui est fédérateur (oui je me répète), bref j’ai adoré les shooter ! On se revoit quand ?

Concernant Ayron Jones, mon ami Pierre a su mettre les mots sur ce show, que nous avons vécu de manière quasi similaire à quelques jours et kilomètres d’intervalles.

Pour ma part : toujours un réel plaisir de les prendre en photo, de les écouter, et cette fois-ci de serrer la main de Matthew, le guitariste. Et comme je l’ai promis à Bob Lovelace, on se verra une cinquième fois !

Setlist :

Intro : Aerosmith « Dream On »

1 Boys From The Puget Sound

2 Emily

3 Supercharged

4 On Two Feet I Stand

5 Free

6 Otherside

7 Hot Friends

8 Blood In The Water

9 « Filthy »

10 The Title

11 Strawman

12 My America

13 Take Your Time

14 Mercy

Rappel : Take Me Away

Agenda MadBreizh

WARM-UP DRAKKFEST CARQUEFOU (44) le 10 juin 2023 – Avec Akiavel et Praetorian

Nous suivre

Derniers articles