Refused - The maligant fire

121568550_10158528527425950_4952158729419877620_n

Classer Refused dans un style s'avère aussi compliqué que de lister le nombre de film ou Sean Bean a trouvé la mort. Et cet EP est là pour nous le rappeler. Un EP qui m'a fait rappeler à plusieurs reprises le groupe "Killing Joke": un son industriel mélangé au maximum d'autres sons possibles, un son que l'on peut appeler "Expérimental".

Sortie initialement prévue le 20 Novembre (Chez Epitath records), Refused a eu la sympathie de nous lâcher un titre de l'EP "The Maligant Fire" en date du 16 Octobre. Et à lui tout seul, cet extrait nous a "prévenu" que cet ouvrage serait dans la même veine que tout ce que le groupe nous a fait connaître: Une intro de guitare simpliste qui finit par exploser dans des thèmes rock, une voix calme qui finit par s'érailler de colère, une basse qui insiste au fur et à mesure du fil du son... Et tant qu'à parler de la basse: C'est clairement l'un des points forts de l'EP selon moi. Une des intros de titre est uniquement jouée avec cet instrument: une intro lourde et indus qui m'a fait plusieurs fois claquer des doigts, à la manière d'un Prong. Et histoire d'accentuer le truc, ce passage revient en milieu de musique mais avec la grosse caisse de batterie en plus pour accentuer le côté lourd.

Niveau parole, le groupe reste fidèle à lui-même avec des thèmes qui globalement parlent des oppressions de toutes sortes, ce qui le conforte dans leurs idéaux "Punk". Après presque une vingtaine d'années d'existence (30 ans en 2021) et malgré une longue période d'absence (Pratiquement 14 ans), ça fait plaisir de voir que Dennis Lyxzén et sa bande sont loin d'avoir fini de gueuler leur idées et de protester contre toutes les inégalités qui règnent en ce monde.

Pour conclure ce (très bref) article, je dirais que cet EP (Et même le groupe en général) est une intro parfaite pour toute personne désireuse d'entrer progressivement dans le monde du métal / Punk: le groupe (comme dit précédemment) mélange tellement de sons et d'influences que certains de leurs titres ne sont pas sans rappeler des groupes beaucoup plus Pop et commercial tel que Muse ou Depeche mode. Une transition parfaite, selon moi.

The Luka State - Feel It
Obituary - Live from Gibsonton, Fl

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
dimanche 29 novembre 2020

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://mad-breizh.com/