En Iran, la musique est un crime. Le groupe de Death Metal ARSAMES a été arrêté, et encourt 15 ans d'emprisonnement.

11046587_10152675685853021_931485638768674771_o

 Nous venons d'apprendre par la voix de Metal Injection, que le groupe de Death Metal iranien ARSAMES a été arrêté en juillet dernier et est sous le coup d'une peine d'emprisonnement de 15 ans pour "appartenance à un groupe de metal satanique et opposition au gouvernement islamique"…

Pour bien comprendre la situation, en Iran, la musique est toujours plus ou moins proscrite. Au début, les islamistes ont censuré certaines musiques traditionnelles, avant de s'attaquer à la pop. La musique Heavy Metal est considérée comme un genre sataniste, totalement à l'encontre des valeurs de l'Islam et du gouvernement.

La musique  Metal en Iran est complètement underground. Les kids se regroupent dans des lieux cachés pour jouer et les concerts se font dans une discrétion absolue. Faire du Trash Vocal est passible de prison, et nombre de groupes s'en tiennent à jouer des instrumentaux. Beaucoup de groupes s'expatrient pour pouvoir pratiquer pleinement leur musique, d'autres restent mais n'ont de possibilité que de jouer en dehors du pays, notamment à Dubaï où la scène métal est tolérée.

Arsames n'est pas un groupe débutant dans le Death, et officie depuis 2002. Tous leurs concerts ont eu lieu à l'étranger, notamment en Turquie, en Inde, en Arménie, à Dubaï... Pour le moment, les membres du groupe ont payé une caution et ne sont pas détenus en prison, ils attendent le début de leur procès.

Ceci n'est pas sans rappeler l'histoire de l'arrestation du groupe de métal iranien Confess. Nikan "Siyanor" Khosravi et Arash "Chemical" Ilkhani, avaient été arrêtés en novembre 2015 par l'armée des Gardiens de la Révolution islamique. Accusés de blasphème, de publicité contre le système, d'écriture de paroles anti-religieuses et d'octroi d'interviews à des stations de radio étrangères interdites, entre autre , Khosravi a été condamné à 12 ans et demi de prison et à 74 coups de fouet et Ilkhani condamné à six ans, puis réduit à deux. Le duo avait fini par fuir l'Iran et obtenir l'asile en Norvège.

MadBreizh tient à apporter tout son soutien à Ali, Amirhossein, Saeed et à Soroush du groupe Arsames et à leurs proches. A tous les musiciens qu'ils soient issus du Metal, du Punk, du Rap ou de tout autre style, qui vivent dans la clandestinité pour  exercer leur art. A leurs fans.  

En attendant, vous pouvez vous rendre sur la page Bandcamp d'Arsames pour aider financièrement le groupe, ici même

Nouveau clip de Curses à l'occasion de la sortie d...
LIK News : Nouvel album "Misanthropic Breed"

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mardi 29 septembre 2020

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://mad-breizh.com/