Headcharger - Rise from the ashes

Les Normands sont de retour, et ça fait du bien ! 4 ans après le super Hexagram, le quintet remet ça. Et ceux, avec deux nouvelles recrues dans leurs rangs: David Vallée à la guitare et Antoine Cadot à la batterie. Et qui dit nouveau membre, dit en général nouveau souffle. Et ça n'a pas loupé ! 

L'album est une pure bouffée d'air frais. Des mélodies/riffs qui m'ont fait headbanger quasiment tout du long de mes écoutes, qui m'ont fait sourire (Ce qui n'est pas une mince affaire...) et qui m'ont foutu une sacrée pêche. J'ai eu la chance d'avoir une interview avec Seb, le chanteur de la bande (Que je salue, d'ailleurs), qui m'as expliqué que cet ouvrage est un hommage aux groupes de rock des années 70/80. Tous ces groupes qui nous ont tous influencés d'une manière ou d'une autre. Et là, ça se ressent dans plusieurs morceaux. Par exemple, le riff de "My chains" m'a fortement fait penser à du Foo Fighters. Mais le meilleur exemple reste le morceau "Death Sound": Là, on sent que l'influence Soudgarden est clairement présente. C'est d'ailleurs ce qu'a déclaré Seb. C'est l'une des tracks que j'apprécie le plus sur l'ouvrage en question. Et c'est également l'un des premiers singles que les Normands ont fait paraître afin de nous donner un petit avant-goût. 

Les deux autres tracks sont "Magical Ride" et "Another Day alive". Et rien qu'avec ces 3 sons, ils nous font comprendre qu'ils sont de retour, et pas pour trier des lentilles, comme on dit quand on a passé la soixantaine... 

Cependant, même si la partie musicale est tout ce qu'il y a de plus motivant, joyeux, et j'en passe,... Il y a une certaine contradiction quand on se penche sur les paroles: Elles parlent des épreuves personnelles que le groupe et notamment le chanteur on dût traverser ces dernières années. Car oui, petite anecdote que m'a confié Mr. Pierre, le groupe devait s'arrêter après la sortie et la tournée de leur album Hexagram, en 2017... D'après Seb, ils avaient fait le tour de ce qu'ils voulaient apporter dans le monde de la musique et ne voulaient pas refaire un "Hexagram-bis". Ce qu'il peut se comprendre, mais personnellement je pense que ça aurait été une sacrée perte pour la scène rock française. 

Durant l'interview, le chanteur m'a déclaré que c'était surtout l'arrivée des deux nouveaux zikos (Qui "leur ont filé un sacré coup de pied au cul") qui ont motivé le quintet normand a revenir sur le devant de la scène, plus fort que jamais. C'est d'ailleurs de là que vient le titre "Rise from the ashes"... Pour les 3 qui parlent pas anglais, là-bas dans le fond, ça veut dire "S'élever des cendres". 

Pour conclure, cet album est destiné à tout le monde, neophyte comme fan confirmé de la bande, fan de rock'n roll comme de Hardcore, quadragénaire comme adolescent, mère de famille comme... Ouais bon, vous avez compris, quoi. Ça sort le 10 Septembre prochain chez At(h)ome, et ça casse des dents !

Slayer réédite le catalogue Metal Blade
Dream Theater en concert

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
samedi 18 septembre 2021

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://mad-breizh.com/