Interview de Scarlean

scarlea_20200426-154553_1

Les retours critiques sur Soulmates ne taries pas d'éloges. Parlez-nous de sa conception.

Oui nous sommes très heureux de tous ces retours sur 'Soulmates'. L'énergie et l'implication que nous avons mises dans cet album est récompensée. C'est une vraie satisfaction pour nous, qui comme tout artistes, ne savons jamais comment va être accueilli notre nouvel album. Sa conception a été d'une fluidité exemplaire, et le nouveau line-up y est pour beaucoup. En 2017, Michel nous a rejoint à la guitare, et début 2019, Olivier à la basse et Fabien à la batterie. Nous avons travaillé pendant 1 an sur les arrangements de morceaux que nous avions composés en amont. L'échange et la diversité de nos influences ont été un vrai atout.

Chacun de nous a pu insuffler ses inspirations, un vrai plus dans un groupe comme le nôtre qui ne se donne pas de limites en matière de composition. Geo et moi sommes souvent à la base des morceaux, Michel, Olivier et Fabien les subliment dans nos séances d'arrangements. Un vrai travail de groupe.


Au vu de la situation sanitaire actuelle, les concerts sont reportés. Comment vivez-vous cette épreuve collective ?

Avec philosophie, nous avons des tas de choses à préparer et cela nous permet de nous poser un peu sur tout ça avec calme et recul. La promotion se faisant surtout sur les réseaux sociaux et les gens y passant beaucoup de temps en ce moment, je pense qu'au contraire c'est plus simple.

Pour les dates c'est une autre histoire et comme la plupart des groupes nous avons énormément de dates annulées, et reportées. Nous ne vivons pas de la musique, et donc nous ne sommes pas économiquement impactés. Par contre nous avons peur de l'effet néfaste que cette épidémie aura sur la culture en général. Je parle des restrictions de budgets pour les associations, les SMAC, qui risquent de rapidement arriver... Nous pensons aussi beaucoup aux intermittents et aux salles qui se retrouvent aujourd'hui sans travail. Sans parler de la presse spécialisée qui ne peut tout simplement plus vendre ses magazines, ou même des artistes qui se coupent toute la partie de ventes physiques dans les Fnac, Cultura et même concerts... Alors nous vivons bien cette période mais avec un arrière-goût amère pour tous nos potes qui sont directement affectés.


Pourquoi avoir autoproduit cet album ?

Uniquement des avantages. C'est Fabien qui a enregistré cet album dans son studio. Autant dire que nous étions à la maison. Nous faisions des sessions de 9 h du matin à minuit ! Et nous avons pris un pied pas possible à chaque minute de son processus d'enregistrement. Nous avons pu prendre des décisions et faire encore quelques arrangements pendant l'enregistrement. Nous n'avons pas hésité à se donner un maximum de liberté. Nous voulions faire un album qui nous ressemble, et je pense que nous avons atteint notre but. Nous avons pu prendre le recul nécessaire, et surtout prendre le temps de bien faire les choses. Fabien a fait un boulot fantastique, et nous sommes très contents d'avoir un son qui reflète l'identité de SCARLEAN. L'implication musicale a été très forte et l'émotion dans le jeu des instruments est palpable.


Sur le titre « Wonderful Life » la présence de Anneke Van Giersbergen est vite remarquée ...

Nous avons voulu d'abord faire cette reprise en y injectant un maximum de nous. L'idée était de faire ressortir le côté sombre que nous sentions dans cette chanson. Après l'avoir maquetté nous l'avons envoyé à Anneke, comme une bouteille à la mer. Et quelques heures après nous avions une réponse positive ! Un vrai rêve éveillé. Nous sommes très fans de son travail et de ses 25 ans de carrière. Après avoir enregistré le morceau, nous lui avons envoyé les bandes et elle nous a posé les voix. Cinq jours après nous recevions les bandes, et nous étions tous réunis au studio pour les écouter. Un moment de grâce et une extrême fierté pour nous.Comme quoi il ne faut pas hésiter à croire à son projet. Nous n'hésiterons donc pas à taper à la porte d'autres artistes pour de futures collaborations.


On remarque sur l'artwork un véritable effort pour nous faire entrer immédiatement dans votre univers. Qui est derrière toute cette conception graphique et artistique ?

Je suis directeur artistique et graphiste, Michel est un photographe de talent, et tous les

deux travaillons de pair pour toute la partie Artwork. Olivier qui nous à rejoint apporte un vrai plus du côté de la vidéo. Nous préparons d'ailleurs un clip énorme, que nous avons hâte de le finir après cette pandémie ! Nous réfléchissons beaucoup à notre univers, autant qu'à la musique. C'est un tout qui se doit d'être cohérent. C'est d'ailleurs aussi intéressant de composer un titre que d'en définir son univers. Nous continuerons dans ce sens, et certainement que le monde que nous avons créé va encore s'élargir... Surprise ! 


Interview de Haumea
THE WHITE BUFFALO / News : Vidéo "Problem Solution...

Sur le même sujet:

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://mad-breizh.com/