Live Report - Ho99o9 + Train Fantôme – La Laiterie Strasbourg - 13/11/22

306626209_5369348726452020_4886483601499795102_n

Rédacteur : Pierre

Relecture : Noëlline

Je continue sur les live report à La Laiterie de Strasbourg avec cette fois un concert que j'attendais avec une grande impatience et pour celui-ci, direction la partie « Club » de La Laiterie.

Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de fréquenter cette chouette salle de concert, la partie « Club » est la petite salle du lieu dans laquelle j'ai autant de bons souvenirs que dans la grande salle grâce à la programmation toujours pointue de ce chouette endroit, qui a permis le passage de sacrés noms dans cette petite salle : The Devils, Frank Turner, Gérard Baste, Nova Twins, Frank Carter & The Rattlesnakes, La Phaze ect… et prochainement Ayron Jones.

Me voilà donc à La Laiterie vers 18h45 en ce dimanche soir, attendant l'entrée en piste de la première partie (Train Fantôme), alors que du gros son hip-hop, plein de grosses basses, pose le décor pour la soirée à venir.

Train Fantôme :

Pour cette première partie, je n'ai absolument aucune idée de ce à quoi m'attendre alors j'attends devant la scène un peu curieux.

Alors que cela commence avec un gars qui met du son derrière son pc, je suis un peu interloqué : il passe des bons sons, mais il semble très discret et n'interagit pas avec le public. Est-ce que c'est ça le concert ?

Bien sûr que non, il ne reste pas bien longtemps seul sur scène car il est bientôt rejoint par 6 acolytes, qui ne sont rien d'autres que les 6 chanteurs/rappeurs du groupe.

Alors comment vous décrire le groupe et leur look ? Et bien disons que si je vous demande d'imaginer des looks urbains typiques des films des 80'S type « The Warriors », vous devriez avoir une idée du look bariolé qu'arborent les membres du groupe.

Au niveau du style musical, on est sur un mélange entre rap et hardcore avec des moments plus rap, des moments où ça hurle et beaucoup d'énergie dépensée par le groupe pour chauffer cette salle qui se remplit avec la présence d'un fan club du groupe au 1er rang.

Bien que le style soit assez percutant et le public parfois agité aux premiers rangs, l'ambiance est bonne, le message délivré reste très bienveillant et positif. Le groupe a su mettre les ingrédients pour chauffer le club de la Laiterie avant l'arrivée de Ho99o9 et a parfaitement rempli le rôle pas toujours évident de première partie.

Ho99o9 :

Il n'y a encore pas si longtemps, je n'avais aucune idée de ce que pouvait être Ho99o9. Ma curiosité a d'abord été piquée par le descriptif du groupe sur le site de La Laiterie puis par le clip qui accompagnait cette description avec le morceau « Bite My Face » en feat. avec Corey Taylor de Slipknot.

Après une écoute plus poussée la semaine précédant le concert, je suis encore plus impatient car j'aime vraiment ce qu'ils produisent et je me dis que sur scène, ça doit envoyer sévère (spoiler : je ne me suis pas trompé).

Un premier membre du groupe se présente sur scène avec un sac sur la tête rappelant le personnage de l'épouvantail dans Batman, voir (avec la forme bizarre de cette cagoule) Chtulhu si on a un peu d'imagination. Lorsqu'il soulèvera cette cagoule, il laissera apparaître un sourire et un maquillage caractéristique d'un autre méchant de Batman : le Joker. Bref, on est dans la thématique des personnages qui aiment jouer avec l'horreur et qui partagent avec le genre musical du groupe, un goût prononcé pour le chaos.

Ce premier membre gère la partie sample et chant. Il sera ensuite rejoint par le deuxième membre du groupe qui est également au chant (parfois avec un combiné téléphonique pour les effets).

Ils sont également accompagnés d'un batteur et une fois tout ce petit monde en place, les hostilités peuvent commencer.

Le groupe nous offre un mélange hip-hop, hardcore, punk, électro et nous livre un live incroyable qui a conquis tout le public présent ce soir.

Le groupe enchaîne les morceaux avec une énergie incroyable en prenant soin de faire quelques pauses pour souffler.

La première pour nous plonger dans le noir, puis voir arriver le chanteur au look du Joker avec une lumière éclairant son visage en lâchant un rire diabolique.

Une deuxième pour laisser le temps à ce même chanteur de fumer un gros joint en faisant fi de l'interdiction de fumer.

Et enfin avec quelques interludes de morceaux célèbres type Max Romeo ou dance/techno connu.

Petit bonus aussi : un morceau avec un sample très proche du « Smack My Bitch Up » de Prodigy qui met tout le monde d'accord.

Le groupe laissera ensuite quelques membres du public monter sur scène et joue bien volontiers au jeu des selfies avec eux avec sourire et bonne humeur.

Ce concert était tout simplement incroyable, le Club de La Laiterie n'a jamais aussi bien porté son nom. Même moi qui ne suis pas un grand danseur et qui regarde beaucoup de concerts de manière assez calme, je n'ai pu m'empêcher de bouger et de me dépenser devant ce concentré de puissance et d'énergie.

Très clairement un de mes coups de cœur de cette rentrée 2022, ça va être dur de passer après eux.

Bref, si vous voyez Ho99o9 en concert ou en festival près de chez vous : Foncez !
Retro-chronique: F.K.Ü. - 1981
CLUTCH en tournée Européenne en décembre !

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
vendredi 9 décembre 2022

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://mad-breizh.com/