Live Report – Perturbator + Health + Author & Punisher – La Laiterie Strasbourg – 19/10/2022

240807477_4217655041621400_4820791148870797509_n

Rédacteur : Pierre

Relecture : Noelline

La Laiterie a mis un point d'honneur à nous sortir une programmation encore une fois de qualité en cette rentrée 2022. C'est d'ailleurs pour moi LE concert de la rentrée 2022 de cette salle, donc une certaine excitation pour revoir un groupe qui fut un gros coup de cœur du Hellfest 2022 (et danser et papoter avec les copains entre deux concerts).

Me voilà donc motivé comme jamais et j'arrive à La Laiterie avant que le 1er concert ne commence.

Etant donné qu'il m'arrive parfois d'avoir un bon sens du timing, j'ai fini la dernière saison de Stranger Things ce week-end et je suis donc paré pour un concert sous le signe de la Synthwave.

La soirée démarre avec Author & Punisher :

Très sympathique mise en bouche du groupe d'ouverture qui nous offre un show très sympa dans une salle qui se remplit au fur et à mesure.

Author & Punisher, créé en janvier 2004 à San Diego est le nom d'artiste musical de l'ingénieur mécanique Tristan Shone. La plupart des instruments qu'il utilise, intitulés "Drone Machines" et "Dub Machines", sont conçus et fabriqués sur mesure par lui-même à partir de matières premières et de circuits électroniques(merci Wikipédia).

Les mélodies sont très planantes et portées par la voix vaporeuse et réverbérée du chanteur avec quelques moments plus punchy.

Health :

Après une petite pause bière, j'enchaîne avec le groupe Health. Malgré un faux départ, puis visiblement un souci de fonctionnement des micros secondaires pour les backs, le groupe a pris en aisance au fur et à mesure du set pour nous offrir une belle prestation. Même moi qui n'était pas convaincu au début du show, j'ai fini par être absorbé par la prestation du groupe.

Perturbator :

Un très bon show du groupe, un set encore une fois très propre comme lors de leur prestation au dernier Hellfest avec un public qui s'est bien mis dans l'ambiance.

Le groupe de Dark Synth a proposé ses classiques sur un show visuel toujours au top avec leur structure métallique bardée de LED surmontées du logo du groupe (le pentagramme).

Le groupe a terminé sur un rappel avec le chanteur de HEALTH qui a un peu divisé car son chant clair dénote un peu avec les mélodies de Perturbator.

Le groupe sort de scène et quitte la salle en mode boum techno avec le morceau techno « Schumacher » et une ambiance de lumières colorées, laissant le public dansant et souriant avant de vider les lieux. 

Ndlr : Un grand merci à sallyrocknrolla pour les photos !

Live Report – Paradise Lost – La Laiterie Strasbou...
EF - We Salute You, You and You! dévoilé

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
vendredi 9 décembre 2022

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://mad-breizh.com/