Live Report Skating Polly à la Scène Michelet

IMG_3122

Le trio américain Skating Polly était de passage hier soir à la Scène Michelet à Nantes, pour la première date de leur tournée européenne qui les emmènera sur près de 30 concerts à travers la France, l'Espagne, la Suisse et le Royaume-Uni.

Skating Polly, c'est avant tout une histoire de famille. Originaire d'Oklahoma, le groupe est à l'origine composé de Kelli Drew Mayo et de Peyton Mckenna Bighorse, respectivement 9 et 14 ans à la création du groupe. Arborant aujourd'hui fièrement la vingtaine, les demi-sœurs sont accompagnées de Kurtis Lee Mayo, principalement à la batterie et frère de Kelli. Je dis principalement car si le groupe est connu pour ses live intenses, il l'est également pour l'alternance des instruments entre les membres.

Il me semble qu'une soixantaine de personnes a fait le déplacement un mardi soir en ce 1er mars pour Middle Child (jour de sortie de leur premier EP The Ecomard Live Sessions) et Skating Polly (dont c'est la première date en 2 ans de pandémie).

Si Middle Child proposera sa pop indé intimiste avec un set de près de 45 min sans faute, le tout devant un public conquis, Skating Polly nous accueillera dans une avalanche de larsens. Le trio, trop punk pour être rock, trop garage pour être grunge, trop grunge pour être punk, déroulera son set de près d'une heure avec au programme, un partage du chant entre Kelli et Peyton, des chœurs et harmonies parfaitement placées, une batterie maltraitée, une chanteuse possédée, des larsens, de la fuzz, de la fuzz encore, ah... et oui, de la fuzz… Les titres s'enchaîneront rapidement avec quelques mots de remerciements où le groupe manifestera sa joie d'être ici et son amour pour le public, littéralement. Malgré un set marqué par quelques « pains », c'est la reprise, l'énergie du groupe est dingue. Kelli notamment, beaucoup plus extravertie que Peyton, déborde d'activité. Le groupe échangera les instruments à plusieurs reprises, sans que cela n'altère l'identité et l'efficacité des morceaux. Je retiendrai particulièrement la très belle voix de Peyton, qui vient contrebalancer les cris de Kelli ou même encore, le sourire et toutes les manières de Kurtis, que ce soit derrière la batterie ou bien à la guitare. Ce dernier aura d'ailleurs cassé quasiment l'intégralité de ses baguettes sur ce qui n'est que la première date de leur tournée. Le groupe est heureux d'être ici et ça se voit. Il en est de même pour le public, (conquis d'avance ?) pour cette première date sans masque.

Au final, une très belle soirée dans une Scène Michelet réchauffée. N'hésitez pas à prêter une oreille au premier EP de Middle Child si vous appréciez la pop indé discrète et bien faite, avec une très belle voix et une section basse batterie parfaitement en place. Si vous préférez l'énergie du punk et les sons garage, parlons plutôt de "ugly pop", foncez absolument découvrir Skating Polly, ce power trio de l'enfer, emmené par 3 jeunes prometteurs.

NEW BLOOD FEST 2022 (Annonce line-up !)
CLEAVER - Sunset

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mardi 27 septembre 2022

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://mad-breizh.com/