Live-review: Phil Anselmo and The Illegals - A vulgar Display of Pantera

 Que ceux qui n'aiment pas Pantera lèvent la main. Voilà 14 ans que Dimebag et 3 ans que Vinnie nous ont quittés. Un grand manque pour les fans (moi y compris). C'est dans une optique d'hommage que le célèbre leader du groupe, Phil Anselmo, a tenu à donner ce concert accompagné de ses illégaux. Sobrement intitulé "A vulgar display of Pantera" (en hommage à un des meilleurs albums du groupe, pour ceux qui n'auraient pas la réf), le concert a eu lieu le 9 Avril dernier (10 Avril en heure française) dans une salle ou 50 petits chanceux ont eu le privilège d'assister au concert. 

Les 20 premières minutes du livestream étaient composées d'anciennes vidéos live de la bande, ce qui nous a bien fait comprendre qu'on allait s'en prendre plein la gueule. Puis, comme dans tout bon concert, vint la première partie : King Parrot. Bon, malheureusement, je n'ai pas du tout réussi à accrocher ce groupe. Je me permets donc de faire l'impasse sur ce dernier. Mais après tout, on est là pour Anselmo, non ?

C'est à 2 heures du mat' que les héros du jour se pointent, bien motivés. Après une très belle intro (dont je ne saurais vous dire le titre) en hommage aux frères Abbott, et un petit discours émouvant de la part de Phil, les choses sérieuses commencent. 

Premier titre : "A new level" : parfait pour mettre dans l'ambiance. C'est ensuite une quinzaine de titres qui déferle, provenant de tous les albums de Pantera (des 5 VRAIS albums, je tiens à préciser... On ne parlera pas de "Cet album dont on ne doit pas prononcer le nom"). Pendant la première dizaine de tracks, le groupe se déchaine (à part Phil que j'ai trouvé un peu fatigué), les riffs sont impeccablement joués... On a même droit à l'intervention du guitariste de En Minor (autre projet de Anselmo, dont j'ai déjà fait un live-review, pour ceux que ça intéresse) sur le titre "This love". Puis le groupe marque une petite pause de 5 minutes (pause pipi, p't'être ?) nous laissant avec une compilation de photos des deux frères. Petite séquence émotion... D'autant que la musique qui suit la petite pause est un son venant du groupe En Minor, qui évolue dans ce qu'on appelle du Depressiv Core. S'ensuit alors un petit medley des meilleurs riffs de Pantera

Puis vient, LE titre. Mais si, vous voyez très bien de quel titre je veux parler : Re...spect... WALK ! Ou comment clôturer ce concert de la meilleure des manières. Mais la bande ne se contente pas de simplement la jouer, Anselmo fait monter sur scène un p'tit gars dont Pantera est le groupe préféré nommé Roman, atteint d'une maladie que je ne saurais nommer, qui a réussi à me faire sourire tellement il s'amusait à chanter les paroles. Et j'suis pas le seul à avoir trouvé ça cool: Le public s'est mis à scander le nom de Roman de plus en plus fort. Le pauvre avait l'air très impressionné. Phil et sa troupe nous ont offert un très beau concert, mais il a surtout offert la possibilité à un enfant de réaliser son rêve : chanter avec son idole. Et ça, c'est beau !

Setlist:

1- A new level

2- Mouth for war

3- Becoming

4- We'll grind that axe

5- Yesterday don't mean shit

6- Fucking Hostile

7- War Nerve

8- This love

9- I'm broken

10- Strength beyond strength

11- Hellbound

12- Domination

13- Walk

The Cold Stares - In The Night Time
TETRARCH News : Nouveau single "Addicted"

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
lundi 26 juillet 2021

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://mad-breizh.com/