Metalearth Festival de Brest : un festival engagé et enragé

119896771_100175788516177_3868004988349819647_n

Salut à tous, 

aujourd'hui je vous invite à vous intéresser plus profondément à un projet breton qui nous est cher, puisque correspondant à nos valeurs et en adéquation avec l'urgence écologique dont nous prenons juste conscience, le Metalearth Festival. Le festival "engagé et enragé", se déroulera les 8 et 9 avril 2022 à l'espace Léo Ferré de Brest. Alors attention, on vous le dit tout de suite, les places sont limités (précisément 160 entrées payantes) et on compte bien évidemment sur vous pour passer le mot, réserver votre pass et faire de cet évènement, un petit sold-out indispensable.

Vincent Drevillon, président de l'association Metalearth Festival, nous explique la genèse de ce projet : "C'est au départ un projet personnel, le mien, j'ai commencé à y réfléchir en 2014 à l'occasion d'un bilan de compétences. C'était l'idée naïve et un peu folle de pouvoir travailler dans le milieu du spectacles, sans expérience préalable autre que celle de fan de metal. Aujourd'hui l'idée s'est transformée en un projet extraprofessionnel. Cela me paraissait important de proposer quelque chose de différent de ce qu'on peut voir aujourd'hui. On a une grande offre de festivals metal en France, et ils sont de plus en plus pro et de mieux en mieux organisés. Difficile d'arriver dans le paysage tel un cheveu sur la soupe. Je trouvais que ça n'avait pas de sens de rajouter un festival à la liste déjà longue sans qu'il s'inscrive dans un projet atypique et ambitieux. En parallèle, il y a l'urgence climatique qui est un des sujets qui me préoccupent, donc j'ai eu cette idée de conjuguer les 2 pour proposer un festival nouveau et utile. J'ai une formation d'ingénieur géophysicien et j'ai toujours été intéressé par l'écologie même si je n'en ai pas fait mon métier. Je ne suis pas prêt comme beaucoup à changer radicalement de vie mais je veux contribuer par ce projet culturel à diffuser la connaissance et ouvrir les esprits, tout en récoltant de l'argent pour financer des projets environnementaux. Comme le dit Paul Watson fondateur de Sea Shepherd, il y a différents moyens d'être un éco-guerrier, le vecteur culturel fait partie de ces moyens alors pourquoi pas !"

"On veut s'inscrire dans la durée avec un festival cohérent et viable financièrement, avec l'ambition de grossir dès 2023 en tablant sur une salle de taille plus grande." C'est pourquoi cette première édition se déroulera dans une petite salle (d'où le nombre d'entrées limitées), afin de maitriser le risque et de limiter le budget. Sonorisation et prestations techniques assurées par l'association des étudiants en Image & Son Brest (CLIP).

Concernant le style musical, "musicalement on doit aller vers plus de thrash car c'est le projet de départ: la bay area, le thrash mélodique, prog ou crossover. C'est un style qui est adapté au projet parce qu'il parle des problèmes sociétaux comme l'écologie, déjà à l'époque dans les années 80."

" Le thrash c'est aussi une énergie sur scène qui colle à l'état d'esprit qui doit nous animer: combatif, énergique. Il revient à la mode comme le heavy metal traditionnel. C'est pourquoi le thrash metal est un bon vecteur. On veut accueillir des groupes sensibles au projet à la planète, si possible mais ce n'est pas indispensable.".

Cette première édition se déroulera sur 2 soirées, le vendredi sera plutôt dédié au black metal avec les concerts de :

Darkenhöld // Les chants de Nihil // Möhrkvlth 

Alors que le samedi s'orientera plus vers le thrash avec : 

Primal Age // Death decline // Teska

Concernant l'engagement écologique, le festival veut agir en faveur de l'environnement avec un objectif à la fois pédagogique et caritatif. 

Pédagogique parce que chaque édition proposera une problématique environnementale particulière, que le festival essaiera de mettre en lumière au travers d'animations (expositions, films, conférence…), voire par des actions avant et après l'évènement, et toujours avec le concours d'une ou plusieurs associations de protection de l'environnement invitées. Ces associations tiendront un stand le jour J et contribueront en amont à construire le volet écologique du festival. 

Caritatif parce que l'association Metalearth Festival fera un don aux associations invitées, si les finances le permettent, avec le souhait que l'argent versé soit utilisé dans le cadre d'opérations liées au thème de l'édition. "On sait qu'on aura du mal à faire un don conséquent la première année mais l'intention compte. On doit déjà mettre en place notre projet et faire ce pour quoi il a été imaginé au départ, même si le don est plus symbolique que substantiel."

Ainsi, pour cette première édition, l'association Metalearth Festival, associe Sea Sheperd, via Sea Sheperd Breizh et Bretagne Vivante à son évènement avec comme sujet, "la pêche accidentelle".

Les actions du festival :

- On versera aux associations écologiques invitées un pourcentage des recettes. La mise en vente d'un billet dit « engagé » permet aux gens qui le souhaite de payer un supplément de 2 € au prix de base du billet. Ce supplément sera intégralement reversé aux associations écologiques invitées. 

Sur les 25 premiers pass 2 jours vendus, la moitié sont des billets engagés. 

- La déconsigne des eco-cup personnalisés Metalearth (le consommateur achète son eco-cup et ne récupère pas la consigne en choisissant de conserver son gobelet) sera elle aussi intégralement reversée sous forme de don. Par contre on n'est pas sûr de refaire cela les années suivantes pour éviter de produire du plastique à chaque édition. 

- Une campagne de financement participatif va être lancée début 2022 et tout l'argent récolté au delà de l'objectif fixé sera reversé aux associations invitées. 

On va essayer d'allier les gestes à la parole en adoptant une démarche éco-responsable, autant que faire se peut, dont voici les premières manifestations : 

Catering local et bio 

Pas de vaisselle plastique 

Aucun gobelet jetable (utilisation d'eco-cup recyclables) 

Bière locale et bio 

Collecte et recyclage des mégots de cigarettes (via la mairie de Brest et l'entreprise MéGO !) 

Hébergeur web éco-responsable et 100% français avec ses serveurs en France

Billetterie :

Etant donné la crise COVID et les restrictions de jauge qui peuvent survenir à tout moment, seulement 75% des places disponibles sont mises en vente, soit seulement une centaine de pass. 

Seul le pass 2 jours est mis en vente pour le moment au prix de base de 22€ (hors option du billet engagé à 2€).

HANGMAN'S CHAIR News/ Vidéo live "An Ode To Breakd...
Stelise - Emptiness

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
jeudi 20 janvier 2022

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://mad-breizh.com/