Favori 

Metalearth Festival de Brest, un exemple à suivre en terme d'organisation éco-responsable.

Image-15-01-2023--10.49

Pour la seconde année consécutive, Mad Breizh soutient le Metalearth Festival de Brest en participant activement à la communication autour de celui-ci. 

En effet, au-delà de l'aspect musical, le Metalearth se veut éco-responsable, un festival enragé et engagé. Si la première édition s'est attardée sur la problématique de la pêche accidentelle, avec la collaboration des associations Sea Shepherd France et Bretagne Vivante, cette année aura pour thème l'extinction des espèces vivantes et le loup gris. Le festival accueillera FERUS, association de protection et de conservation de l'ours, du loup et du lynx en France. Au programme: exposition, vidéos, stand associatif et remise de dons. 

FERUS ( « ce qui est sauvage » en latin) est né en 2003 de la fusion d'ARTUS (association née en 1989 militant pour la sauvegarde de l'ours brun) et du Groupe Loup France (association née en 1993 avec l'apparition des premiers loups sur le territoire français).

A travers ses actions, FERUS s'est donné pour objectifs de favoriser :

la réussite du retour naturel du loup,
le maintien et le renforcement des populations d'ours, le retour et le maintien des populations de lynx.

Depuis plus de 20 ans FERUS milite pour la cohabitation entre grands prédateurs et troupeaux domestiques.
Depuis sa création, l'association a mis en place une politique de concertation et de dialogue avec des éleveurs qui reconnaissent aux prédateurs le droit de vivre. FERUS est ainsi présent sur le terrain afin de faciliter cette coexistence.

En ce qui concerne l'aspect musical du festival, une fois encore le Metalearth fait preuve de bon sens, avec une programmation très alléchante, réparti en 2 soirées :

Vendredi 14 avril : 

Witches (thrash/death)

FT-17 (black)

Depressive Witches (black)

Samedi 15 avril : 

Fractal Universe (death progressif)

Nothing But Echoes (metal progressif)

Despite The End (nu-metal)

Hatch (metalcore)

Festival pédagogiqueChaque année, le festival met en lumière une problématique environnementale en partenariat avec une ou plusieurs associations écologistes: stands associatifs, animations et vidéos sont proposés au public. Une exposition est installée pour l'occasion. L'objectif est de sensibiliser le public présent à la cause écologique.

CaritatifDivers moyens sont mis en œuvre lors du festival pour récolter des dons qui sont ensuite reversés aux associations invitées: billet engagé (don à l'achat), vente d'affiches, déconsigne des gobelets, recette du vestiaire, ou encore pourcentage des recettes du bar.

Eco-responsable Signataire de la charte Drastic on Plastic, le festival développe sa démarche éco- responsable: catering bio, bière éco- responsable, gobelets et bouchons d'oreille recyclables, récupération des mégots, hébergeur Web 100% français...

LocalLe festival participe au développement de la vie locale en programmant des groupes émergents de la scène locale et en s'entourant de partenaires de la région brestoise: producteurs locaux pour la préparation du catering (repas des artistes et bénévoles), association CLIP des étudiants en filière ingé son de l'université de Brest pour la prestation son & lumière...

Engagé et énergiqueL'identité musicale du festival est variée mais construite autour de groupes engagés proposant un metal puissant et énergique. Une place particulière est réservée au thrash metal, qui aborde dans ses chansons des thèmes sociétaux, en particulier l'écologie. Le thrash c'est aussi une énergie brute qui reflète l'état d'esprit combatif qui doit nous animer.

POP EVIL, nouvel album en mars ! A voir en concert...
Hail the Void - "Talking To The Dead"

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
vendredi 27 janvier 2023

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://mad-breizh.com/