Under The Conflicts, Groupe montant du punk Hardcore

26-juillet-2019---22.40.44--10

Fondé en 2018, le groupe Vendéen se compose de Max au chant, Nicko à la batterie, et du "Club des manches" : Alex et Gus les guitaristes et Mathieu le bassiste. Under The Conflicts mêle hardcore et nanars, un mélange explosif qu'on ne se lasse pas de voir en live. Vainqueur du tremplin Grat'moila, ils ouvriront la prochaine édition du festival punk vendéen le 7 septembre prochain.

Nous avons pu rencontrer  Max, Nicko, Alex et Gus le 17 juillet 2019 à l'occasion de la sortie de leur premier album "Nanar Nation" pour connaître un peu mieux le groupe et pouvoir vous en parler.


Questions/réponses

Qui compose, qui écrit ? 

Max : les gars composent, l'instru compose la base, puis on voit ensemble le chant en fonction de mes textes.

Alex: Quand Matt est arrivé, on avait déjà plus ou moins l'album, au début il n'était pas là pour composer la base mais il a fait plein d'arrangements, il a changé plein de trucs mais en gros, on envoie les riffs au batteur, on ajoute la basse qui suit la gratte et Max écrit les textes en fonction de ce qu'on a fait, et on fait les arrangements ensemble.

Vous commencez déjà a bosser sur un nouvel album?

Max: Ouais ! on a déjà une nouvelle compo, d'ailleurs pour Grat'moila on va essayé d'introduire un ou deux nouveaux morceaux.

Quelles étaient vos premières scènes?

Max: Le Cocoon Bar à Challans, j'ai eu très vite un plan pour le bar "Le Bon Accueil" à l'île d'yeu et c'est devenu des super bons amis, d'ailleurs on y retourne le 31 août, on a toujours été super bien reçu là bas, et ils ont eu vachement de monde à jouer là bas c'est un super spot.

On en a parlé rapidement tout à l'heure en off, projet de tournée, on peut en parler ?

Max: On a des dates de bookées jusqu'en octobre, Dont une à Rennes, on va chercher sur Cholet, Angers, par là, éventuellement Toulouse, Bordeaux en fin d'année. On commence à bouger un petit peu.

On a déjà des plans sur certains festivals un peu partout en France, et j'essaye de programmer une tournée pour 2020, en Suisse peut être avec le groupe Dissidents, qui sont de Nice. C'est des potes, ils vont faire une tournée en Ecosse, on risquerait de partir avec eux, j'attends leur confirmation. Après on va voior pour la Belgique, pour le moment, pays Francophones.

Donc 2020 étranger, festoches, on essaye de bouger un peu plus, je suis en contact avec Yohann L.N., qui s'intéresse déjà pas mal à nous.

Je ne pense pas que ça sera une Warzone, on n'est pas assez connu et on n'a pas encore assez tourné mais on peut espérer une HellStage. Il m'a dit de le recontacter courant octobre, ça doit être là qu'ils comment à faire la prog je pense...

Votre objectif pour le groupe?

Max: Aller le plus loin possible, on ne se met pas de limite, t'as pas mal de groupes qui veulent rester locaux, nous on veut bouger, on veut monter, tu vois Stinky ? oui? On veut suivre leur traces, clairement, c'est le bon exemple. On veut jouer tout les week-end et faire connaître notre musique.

Gus: On veut faire connaitre notre délire Nanar, qui n'est pas si connu que ça en fait

Nicko: Les groupes de hardcore font tous plus ou moi,s un peu la même chose, y 'en a pas un qui se démarque plus qu'un autre, après c'est peut être 

une envie ..?

nous c'est vrai que c'est un peu original de mettre un thème..

Elle est venue d'où cette idée de faire du nanar ?

Nicko: Avec Max on avait l'idée de faire un groupe de hardcore, j'adorais ça, on a toujours adoré ça, puis on a regardé un nanar puis c'est toi en fait qui a suggérer l'idée, oui carrément allons y 

Max: On se faisait souvent des soirées nanars, on bouffait des pizzas et à boire des bières en déconnant sur des films complètement pourri, mais attends y' a plein de thématiques à prendre là, on est parti sur ce délire là.

Bon ça a varié sur des consignes de sécurité et sur de la zumba à des moments, c'est des choses qu'il n'y aura peut être plus par là suite, on va essayé de vraiment se concentrer sur notre sujet.

Nicko: Quand on reprend L'Aventurier, c'est pas nanar, c'est kitch, je veux dire c'est un morceaux des années 80, tu l'écoute aujourd'hui c'est toujours canon, sur le prochain celui là sera remplacé par un autre morceaux qui fait chanter tout le monde mais on ne dira rien celui là il va défoncer ..

Interview Balls Out @ Hellfest 2019
Conan en concert unique en France

Sur le même sujet:

Image
Mad Breizh Webzine est géré par l'association MadBreizh. Pour tout contact avec La production et l'organisations d'événements contacter mbproduction (@) madbreizh.com. Pour toutes demandes spécifiques au webzine contacter editorial(@) madbreizh.com et pour toutes demandes de chrnoniques, news ou autres utilser les formulaires de contacts aussi. Merci
Mad Breizh webzine est une organisation Mad Breizh Prod association. Certains contenues ont des droits d'auteurs. (c) Mad Breizh 2020 - Since 2015
Plan du site - Conditions Général d'utilisation