Menu

Midnight – Hellish Expectations

La (One-man) bande masquée est de retour. Et de la plus belle des manières avec un album qui, on va se le dire, défonce tout ! Le dernier album de Midnight est, Hellish Expectations, sorti le 8 Mars via l’excellent label ; Metal Blade Records.

Un opus des plus crasseux, des plus speed et des plus barbares que j’ai pu écouter. Athenar, le leader du projet, a sût parfaitement nous faire comprendre dès la sortie du premier morceau, « F.O.A.L. », que l’album serait d’une violence dingue. Un savant mélange de Black, de Speed, et de Punk. Un Black’n’Roll des plus efficaces. Son style me fait , d’ailleurs, beaucoup penser à Toxic Holocaust : Ce genre de Thrash/Crossover bien rapide et agressif. Des riffs acérés, sans temps de pause, accompagnés d’une voix bien éraillée et sur les nerfs qui nous invite à entrer dans l’univers sombre et malfaisant de Midnight.

L’ouvrage commence de la meilleure des manières avec, selon moi, la meilleure track qui soit de ce dernier, « Expect Total Hell ». Une manière idéale pour commencer l’album : Un rythme effréné qui incite au Pogo, des paroles pessimistes qui vous font comprendre qu’aucune sortie n’est possible (A part l’Enfer, pour les non-anglophones),… Vraiment le cliché du « T’as pas le choix ». Non pas que ça me déplaise. Je trouve que ce genre de texte est parfait pour la musique que pratique cette bande. Et ça, c’est que le premier titre de l’album. La violence des riffs dans l’album est ininterrompue. C’est plus de 25 minutes de rapidité avec des paroles toujours aussi pessimistes… Enfin, pas vraiment …

Ca parle aussi de sexe. Pas plus mal, vous me direz (C’était le point beauf de l’article sponsorisé par Jean-Marie Bigard !). Effectivement, la chanson « Dungeon Lust » nous le prouve à merveille. Faites pas genre vous n’avez pas compris de quoi ça parle…

Concernant mes préférences dans les 10 titres proposés, j’en ai une, evidemment, pour « Expect Total Hell » (Meilleure manière d’engager un album, au passage), mais j’ai également une attirance pour le morceau « Doom, Death, Desire ». Comment ça, j’ai un problème avec la violence ? Le refrain est fédérateur, dans le sens ou il s’incruste dans votre tête, quasi instantanément. Trois mots, avec un débit de voix des plus catchy. C’est quand même dingue que, selon les déclarations du chanteur/leader, cet opus soit écrit en une seule après-midi.

Et c’est pas fini ! 2 autres ouvrages sont en cours d’enregistrement, et ces derniers ont été écrits ce même après-midi. Je ne sais pas ce qu’il se passe dans la tête d’Athenar, mais ça doit carburer sec ! En tout cas, si les deux suivants sont aussi Harcore et brutal que Hellish Expectation, je serai au « premier rang » pour les écouter. En tout cas, ça peut nous faire comprendre également que le mec sera sur les routes pendant un petit moment. Donc, prévoyez les ceintures de balles, les cagoules et surtout votre nuque ! Sous peine de se retrouver avec un torticolis de l’Enfer ! Ouais, je sais, je voulais faire un jeu de mot avec Midnight (Minuit), mais j’avais pas d’inspiration…

Agenda MadBreizh

WARM-UP DRAKKFEST CARQUEFOU (44) le 10 juin 2023 – Avec Akiavel et Praetorian

Nous suivre

Derniers articles