Le Binic Folks Blues Festival, un festival pro géré par des connaisseurs

Le Binic Folks Blues Festival, un festival pro géré par des connaisseurs

Conférence de presse – 14 juin 2018

Ambiance cosy et décontractée en ce jeudi soir, dans un bar situé au port du Léguée à Saint-Brieuc, pour la conférence de la Nef D Fous, l'association organisatrice du Binic Folks Blues Festival. Un des événements majeurs de la scène rock alternatif se tiendra une nouvelle fois dans le bourg de la petite ville de Binic (22) les 27, 28 et 29 juillet prochains. Avec sa programmation toujours aussi éclectique et tournée vers l'underground, cette dixième édition sera l'année du changement, dans la continuité, comme nous le confirme d'entrée de jeu Ludovic Lorre (cofondateur et programmateur du festival) ainsi que son comparse Sylvain Bidoire, en affirmant haut et fort ne pas vouloir « péter plus haut que notre cul ». Il est vrai que des surprises, nous en avons eu à chacun de nos passages au Binic Folks Blues, que ce soit sur scène ou en dehors. La première des surprises étant la tenue même du festival en 2018, dix ans après sa première édition car celui-ci sera une nouvelle fois gratuit.

3 jours / 34 groupes / 50 concerts / 100% GRATUIT

« L'hiver quand je m'emmerde, j'écoute de nouveaux groupes et je découvre de la super musique. »

Ludovic Lorre

Un événement se déroulant sur 3 jours, qui accueille 34 groupes pour une cinquantaine de concerts, le tout sur 3 scènes et qui a attiré plus de 50 000 personnes en 2017, qui demeure gratuit, c'est assez rare pour être souligné. (Il n'est alors pas étonnant que celui-ci soit soutenu par la Sacem au même titre qu'une petite dizaine d'autres festivals de niche en France.) Le Binic Folks Blues est rendu possible par « la synergie qui existe entre l'association, les institutions et le partenariat privé » rappelle Sylvain avant de saluer l'équipe de fidèles bénévoles et leur travail acharné avant, pendant et après le festival. C'est d'ailleurs ces mêmes bénévoles, ainsi que la Nef d Fous, qui rendent ce festival si attractif et familial car « Le Binic Folks Blues, ça tient avec des ficelles mais c'est du bon chanvre. ». D'ailleurs cette année, chaque festivalier pourra participer de manière active à la durée dans le temps du Binic Folks Blues en se procurant le badge de soutien à l'association ou une compile des artistes jouant durant le festival, moyennant la somme de 2€ minimum. Cette initiative pourrait permettre à la Nef D Fous d'accroître son autofinancement qui représente déjà plus de 60% du budget du festival et permettre au Binic Folks Blues de rester « un festival professionnel géré par des amateurs ».


Toujours en lien avec le très bon label indé Beast Record, la programmation regroupe une trentaine de groupes venant des quatre coins du monde représentant une palette de styles musicaux pour le moins étendue (rock garage, blues, post punk, psyché…) et faisant la part belle aux groupes bretons (au nombre de 7 cette année) parmi lesquels nous retrouverons notamment KAVIAR SPECIAL et DRUIDS OF THE GUÉ CHARRETTE. « Il y a tellement de groupes que nous souhaiterions revoir, mais il faut faire un choix…mais c'est la plus belle programmation dans son ensemble que nous ayons eu ». Si nous devions vous faire quelques recommandations, nous vous inviterions à pousser votre curiosité sur chacun des groupes présents ce week-end néanmoins, nous pouvons vous inciter fortement à aller voir :

DIRTY DEEP / Des alsaciens qui balancent un blues rock ultra pêchu fleurant bon l'oncle Sam

KID CONGO AND THE PINK MONKEY BIRDS / Un ancien gratteux des CRAMPS (excusez du peu) qui mélange des éléments rock' n' roll, fuzz, garage, ect…

MAGNETIX / Un duo bordelais qui fête leurs 20 ans et qui ne nous ont jamais déçus sur scène avec leur rock garage des plus rentre dedans.

Pour le mot de la fin, l'organisation a exprimée le souhait d'attirer plus de monde du département et d'ailleurs (seulement 25% des festivaliers sont costarmoricains) tout en conservant « un état d'esprit de bretons découvreurs »

http://www.binic-folks-blues-festival.com/


M.A.S.S. #7 HellZeimer
Destinia

Sur le même sujet: