Tambours du Bronx Weapons Of Mass Percussion - Entrevue

39638343_228910924449975_2268767618859008000_n

Je crois que cela fait maintenant tellement longtemps que j'écoute des musiques dites « extrêmes » ! J'ai quand même vu ACDC en concert avec Bon Schott - bon ok j'avais 12 ans mais quand même … Bref pourquoi je commence cet article par ce petit retour en arrière ? Sans doute un brin de nostalgie où à une époque ou on arrive à être surpris ( ok je fais mon mode c'était mieux avant !) Ce qui est tellement difficile c'est qu'il existe tellement de groupes qui sont clonés et n'apportent rien de plus si ce n'est le mérite d'exister et de nous apporter du plaisir auditif (oui oui il en reste pleins ! ) … Bref de concerts en concerts, de festivals en festivals, les groupes défilent et parfois il arrive que l'on prenne une bonne claque, que cela passe par une prestation scénique énorme ou encore un album dévastateur. Et c'est toujours ces moments-là que l'on attend avec impatience et ils sont plutôt rares pour ne pas les signaler.

Dimanche 19 Aout 2018, Festival Motocultor St Nolff – à l'affiche Les Tambours du Bronx version Weapons of Mass Percussion. Alors qui n'a pas entendu un jour parler des Tambours du Bronx, groupe créé sur un délire entre musiciens en 1987, vous savez les fous furieux qui tapent sur des bidons avec des gros bout de bois et foutent un bordel sans nom (pour notre plaisir)Groupe qui a parcouru le monde entier à coup de décibels et détruit je pense des tonnes de Bidons. C'est évident on s'attend à un show « percutant » mais à quoi s'attendre ? Beaucoup de formules ont traversées les décennies du groupe ! Mais là on parle d'une formule « explosive ». « Des petits nouveaux »viennent agrémenter le Line Up mais pas des moindres : FRANKY COSTANZA qui s'installe avec son set de batterie et son énorme talent, Reuno (Lofofora) au chant et engagement, Stéphane Buriez (Loudblast) au chant et puissance de feu, Ben, Dom et Sid qui ont pris du service à la Basse et aux Guitares !! Sans oublier le cœur du groupe les « Percussionnistes » mais bon je ne vais pas citer tout le monde ! Bordel ils sont 16 …. (21 avec le staff) Donc on résume : 2 guitares, 2 chanteurs, une basse, un clavier, une batterie et 9 percussionnistes ! Rien que ça ! Et juste pour notre plaisir …

Bref j'en sais un peu plus sur eux, je sors d'une entrevue avec le groupe (ci-dessous) et j'ai hâte d'en prendre pleins la tronche !

Début du Show ! Bing, bang ! Là ça commence fort … Euh que se passe-t-il ? L'énergie de dingue … De nouvelles compositions d'une efficacité redoutable à des reprises rudement bien senties avec pour vocation de vivre une prestation unique. Et franchement c'est le cas : un des meilleurs show que j'ai pu voir depuis longtemps ! C'est juste le mur du son qui explose. On parle de révolution scénique, enfin la claque que je cherche, Une envie redoutable d'aller encore les voir.. On parle d'un spectacle unique … Je n'irai pas plus loin car il faut le vivre et je vous encourage à guetter leur venue dans votre région et ne pas louper ce moment si intense …

Et bien comme j'ai pas eu ma dose , allez hop direction le festival Thelokalizé dans le 22 ou nous avons la chance d'être invités personnellement par le groupe (enfin surtout ma photographe préférée) à suivre le show. Bon là je me dis, j'ai vu une machine de guerre au Motocultor, j'ai tellement pris une claque que je pense que je vais redescendre … Mais non même pas … On remet ça version « c'est la guerre, on va vous péter la tronche, les tympans et vous en mettre plein la vue ! » mais euh quoi c'est vrai .. Allez Hop une autre gifle, j'en rougie mais que c'est bon … Pour l'occasion Reuno ne pouvant assurer cette date est remplacé par Renato (FLAYED, TREPALIUM), lâché dans la fosse aux lions et entouré de Pirates … Pas facile de prendre la place de Reuno ! tu sais quoi Renato tu as assuré grave et en fait je change mon texte du début les Tambours du Bronxce sont trois chanteurs …

Pour compléter ce report voici l'entrevue des Tambours faite au Motocultor et merci aux Pirates du Bronx , Merci à Caroline pour son enthousiasme et son implication à nous gifler, et j'espère encore longtemps.. Rhaaa vivement le prochain concert …

Entrevue Tambours du Bronx

Mad Breizh : 1987 ? quel chemin parcouru depuis .. 30 ans

Tambours du Bronx : c'est parti d'une blague à l'origine, on a été repéré par Jean Paul Goude. Tout est arrivé très vite, promo, concerts, etc. Obligé très vite de se professionnaliser. On a beaucoup tourné en France et surtout à l'étranger on est devenu presque des supers Stars en Allemagne ! On avait deux tournées monstrueuses en Allemagne par an et dans d'autres pays et c'est vrai que à ce moment-là on ne tournait plus beaucoup en France… Le soucis à force de tourner on n'avait plus le temps de se renouveler et puis quand tu présentes plusieurs fois le même show dans l'année tu finis par te lasser un peu. C'est à ce moment-là que nous sommes retournés en France ou tout le monde croyaient que l'on existait plus en fait. Puis on a étoffé notre line up on a rajouté de l'électro, on a encore amélioré notre spectacle ! Sur cette période on a écumé la France le plus possible, je crois que l'on a joué partout J Après les Tambours c'est une grosse machine, on est beaucoup donc on évolue mais doucement, cela demande beaucoup d'organisation et de réflexion.

Mad Breizh : Et puis à force vous étiez moins présents depuis quelques temps ?

Tambours du Bronx : A force de jouer, le spectacle s'est essoufflé donc oui nous étions plus très présents jusqu'aux 30 ans du groupe que l'on n'a pas fêté ! Et puis pour les 31 ans on s'est dit que l'on va faire ce que l'on veut et comme on a envie , d'où la naissance de ce nouveau projet ou plutôt nouveau spectacle des tambours ! C'est notre crise de la trentaine J

Mad Breizh : Donc nouveau Line Up et comment par exemple la rencontre et le choix de Franky à la batterie ?

Tambours du bronx : Alors déjà il faut savoir que les Tambours ont beaux être des percussionnistes en fait on ne l'est pas ! on vient tous du Rock et on est tous musiciens avant tout, guitariste, chanteur, bassiste, etc , mais tu verras à l'origine personne jouer du Djembé J Nous n'avons jamais construit nos morceaux comme une batucada ou dans un esprit de percussions, mais comme un groupe de Rock sauf que nous , nous avons des bidons ! Donc on est tous fan de Rock , Métal … d'oùla rencontre logique avec Franky ou Stéphane ! Perso j'ai pris des claques avec Loudblast ou Dagoba ou encore Lofofora

Franky : Je connaissais les Tambours du Bronx de nom surtout, j'avais vu pas mal de vidéos ! Un jour je discutais avec les gens de mass prod. Laurent qui s'occupait des Tambours et de Dagoba me dit « regarde le dvd des Tambours ça va te plaire ! » Je commande le dvd aux Tambours et je reçois un petit mot avec le dvd « si tu te fais chier avec Daboba on t'embauche » donc c'était sympa et marrant. Puis j'ai reçu une invitation à un show des Tambours prêt de chez moi. Après le show on a bien sympathisé … On a discuté de mes vidéos et il m'ont demandé si je voulais refaire une de leur chanson à ma sauce … Donc j'ai accepté avec grand plaisir sur Human smile que j'ai posté sur Youtube où je projetai beaucoup de phrases de batterie.



Suite à la vidéo ils m'ont invité il y a deux ans à venir à Never avec mon set de batterie. On a travaillé un morceau de Prodigy (qui sera sur l'album en octobre) et travaillé d'autres morceaux. On a passé quelques bonnes journées de mise en place . Puis de fil en aiguille les Tambours m'ont proposé de monter un show avec eux ! J'ai dis OUI de suite. A ce moment on a réfléchi à des chanteurs on a eu le contact de Reuno (Lofofora) qui n'est pas toujours disponible etnous a fortement conseillé Stephane Buriez (Loudblast) et tout naturellement de contact en contact le projet s'est mis en place

Les Tambours du bronx : Oui c'était une évidence tout ça ! On voulait un ou des chanteurs charismatiques avec de belles plumes et on a trouvé de façon naturelleet l'écriture et aller très vite ! Tout le monde était enthousiaste à cette idée ! Reuno nous a dit bon je ne suis pas disponible mais je le fait J La sauce a pris sans difficultés, les textes sont arrivés vites, les guitares aussi, les parties de Franky, et tout cela très naturellement … Tout a été fait en quelques mois. Ce qui est un record pour les tambours parce que vu le monde on a une inertie phénoménale d'habitude … Il faut que tout le monde soit d'accord, faut faire des compromis, bref ça prend beaucoup de temps, mais là en quelques mois c'est fait

Francky : Un moment ou l'autre il faut prendre des décisions et trancher sinon on peut rester dans un flottement de décisions et rester au point mort.

Les Tambours : Les Tambours c'est un groupe qui est tout « Public » ce n'est pas péjoratif, juste on touche tout le monde par rapport à la disparité de nos albums et là franchement on ne savait pas à quoi s'attendre avec ce projet … On ne sait pas si on va avoir le public habituel des Tambours , ou que des metalleux ? On ne sait pas à quoi encore s'attendre ! On est dans la découverte mais on prend notre pied vraiment …


Mad Breizh : Bon si j'ai bien compris l'album en Octobre ?

Les Tambours : Oui, il est enregistré, il est mixé, il est prêt.

Mad Breizh : Et vous allez rester sur la nouvelle formule « Weapon » ?

Les Tambours : Non on garde la formule « classique » des Tambours, on va assurer quelques dates et la faire évoluer, donc on est disponible dans les deux formules « classique » et « Weapon of mass percussion »

Merci à vous

Entrevue fait le 19 Aout 2018

FACEBOOK TAMBOURS DU BRONX

Crédits Photos pour MadBreizh @Aelig

Festival Peur sur la Ville : Vannes
FROM ASHES TO NEW (clip)

Sur le même sujet: