Menu

Fragile dévoile son premier EP About going Home

Fragile dévoile son premier EP About going Home. Ce n’est que récemment que j’ai découvert Fragile, plus précisément en première partie des américains de Bass Drum Of Death au Ferrailleur à Nantes. Et malgré leur jeune âge, du moins bien plus jeune que je ne le suis désormais, les angevins ont démontré qu’ils faisaient preuve d’une maturité déconcertante, avec une aisance scénique et une sérénité de composition à faire pâlir nombre de groupes. 

Bref, trêve de plaisanterie, le groupe, qui manie à la perfection les codes du punk hardcore associé à une touche de post hardcore, débarque avec un premier EP (putain leur premier EP et ça sonne déjà le feu) intitulé About Going Home.

Si celui-ci est bel et bien disponible ce 9 juin, j’ai eu la chance de pouvoir poser une oreille dessus quelques jours avant sa sortie. 25 minutes d’un punk rock qui fait valser les codes et qui n’a pas peur de se mettre à nu. D’ailleurs le chanteur précise : “Le moment où les gars m’ont proposé de rejoindre Fragile coïncidait avec ma découverte de Touché Amoré. C’est un groupe qui m’a fait comprendre que je pouvais me mettre à nu et parler de ce qui me fait peur. À juste titre, la fragilité de ma santé mentale est quelque chose qui a résonnée en chacun d’entre nous, et nous a confortés dans l’idée d’adopter le nom qui est le nôtre.”

About Going Home c’est aussi un soupçon de hardcore, quelques notes de noise ou de shoegaze, des refrains accrocheurs à scander en chœurs, des guitares clean jouées à fond, un bass/batt imperturbable, mais c’est avant tout une libération, un melting pot musical, ça sonne juste et sincère, c’est un réel coup de vent frais sur la scène française. Le genre de punk hardcore dont seul les angevins ont le secret, mené par un chanteur qui s’époumone de vérité en te refilant des frissons. Et malgré l’irrémédiable envie de tout envoyer valser, il faut noter le sens de la mélodie jamais mise à mal à travers les différentes compositions du quintet soutenant l’idée d’une influence emo 90’ 2000.

Fragile, du haut de ses 3 petites années d’existence, démontre ici l’étendu de tout son potentiel, laissant suggérer un avenir radieux et prometteur. C’est la revanche des kids, des non populaires, des sensibles, des timides et des introverties. C’est ce cri du cœur, libérateur et salvateur. C’est enfin associer quelque chose de positif à un adjectif qui ne semble pas l’être de prime abord. Soyez donc fragiles et soyez fiers de l’être car c’est quand même, la grande classe.

Clips

Agenda MadBreizh

WARM-UP DRAKKFEST CARQUEFOU (44) le 10 juin 2023 – Avec Akiavel et Praetorian

Nous suivre

Derniers articles