Menu

Interview bénévoles Hellfest 2022

Que serait un festival sans bénévoles ? D’après moi, ce sont les personnes les plus importantes dans ce genre d’événements. J’avoue avoir eu pas mal a trouver des volontaires pour répondre à mes questions. Déjà, parce que beaucoup ont refusés mais surtout… bin parce qu’ils étaient en train de bosser, quoi ! Je remercie donc énormément les quelques personnes qui ont acceptés de répondre.


POINT INFORMATION:

Moi: Ok, on est au point info avec…

A: Adeline

O: Olivier
R: Et Rodolphe
M: C’est la première fois que vous êtes bénévoles au Hellfest ?
O: Ça fait à peu près 12 ans pour moi
M: Ah ouais quand même ! T’as connu les premières éditions
O: Ouais
M: Donc tu es le plus à même de répondre à cette question: Comment tu trouves l’évolution du festival ?
O: Elle est monumentale. Chaque année y’a des nouveautés, y’a des idées, ça s’agrandit, et ils tirent des leçons des années précédentes pour améliorer et proposer des idées. En termes d’espace, ça a augmenté, en termes de gestion, de déco, c’est impressionnant. Avant y’avait pas le Hell City Square, y’avait pas le Hellgates, y’avait pas les décos de Monik la mouche. C’est très impressionnant et ça continue encore et c’est ça qui fait la force du festival. Ils se remettent tout le temps en question.
M: Tu es arrivé quand sur site ?
O: J’suis arrivé y’a 3 semaines, donc début Juin
.
R: Fin Mai pour moi.
M: Et concernant le « Post-festival », vous restez combien de temps ?
O: Le démontage prend en général 5 jours. Sachant que ça c’est pour les Warriors. Mais les régisseurs restent plusieurs semaines histoire de faire le bilan de tout ça.
M: Vous avez le temps d’aller voir des concerts ?
O: Pas beaucoup. Dans le sens ou vue qu’il y a deux semaines c’est la fatigue. J’ai pas beaucoup profité.
R: Pareil pour moi. J’essaie de rester dispo.
M: Vous pensez quoi de l’affiche ?
O: Moi j’suis hyper content. Y’a des trucs qui ont annulé au dernier moment que j’aurais aimé voir mais l’affiche, la plupart des trucs que j’ai déjà vu. Plein de belles surprises aussi, y’a qu’à voir la scène japonaise, Maximum the Hormone, Envy, Mono,…
M: Vous venez d’où ?

O: J’habite pas loin, en Vendée

R: Et moi du Lot, comme beaucoup de bénévoles.
A: La Vendée aussi, j’suis à 30 minutes.
M: Un p’tit mot pour le Hellfest ?
O: Grosse éclate, c’est inoubliable.

RESTAURANT CANAILLE

Moi: Ok on est au stand Canaille avec…

S: Sacha

M: C’est la première fois que tu fais le Hellfest ?
S: Ouais, ça fait 5 ans que je voulais le faire
M: Tu connaissais le Hellfest avant ça ?
S: Je viens de Nantes donc j’en entends parler depuis longtemps. J’ai des potes qui ont des parents qui travaillent ici. Pour moi ça a toujours été un objectif depuis l’adolescence. Je kiff
M: Niveau client, y’a pas trop de relou ?
S: Alors on a eu 2 ou 3 relous, donc ça va, sur le millier de clients qui sont passés. Aucun problème, l’ambiance est tranquilles, y’a pas de soucis.
M: T’as eu le temps d’aller voir des groupes ?
S: Ouais, heureusement, j’ai été voir Airbourne, mais j’ai surtout séché le Metal Corner. Ce qui est cool c’est qu’on s’arrange entre nous, on se libère. Nous on se fait déchirer le midi surtout, le soir ça dépend mais en général on se tape un rush vers 2 heures du mat’.
M: T’as seulement entendu parler du festival, de l’extérieur, tu trouves comment l’évolution ?
S: Oh, alors là, c’est dingue. Quand mes potes faisaient le Fury Fest, y’avait pas tout ces restos, y’a pas mal de crew, de bénévoles…
M: Un p’tit mot pour le Hellfest ?
S: Merci ! Mais aussi arrêtez

BAR (PARTIE 1)

Moi: Ok, on est avec …

J: Jean-Malo

M: C’est la première fois que tu es bénévole au Hellfest ?
J: Ouais mais j’ai déjà fait d’autres fest comme le Motocultor
M: Et le premier week-end, ça a blasté ?
J: Ouais, ça a été pas mal, avec la chaleur, c’était difficile. Là, la température s’améliore. C’est plus agréable. On avait pas le temps de poser les coudes sur le bar, mais faut quand même avouer qu’il y a des clients qui nous font oublier la chaleur, vu qu’on déconne avec eux.
M: Tu viens d’où ?
J: Du côté de Rennes
M: Tu as déjà fait le Hellfest en tant que festivalier ?
J: Première fois
M: L’ambiance en général, ça se passe comment ?
J: Très bien, j’ai pas remarqué de débordement. C’est la bonne enfance. On a un camping pour les bénévoles, et on se marre bien
M: T’as quand même l’occasion de voir des groupes ?
J: Ouais sans problème, j’suis allée voir Deep Purple, Gojira, Skald, Nightwish, Steel Panther,…Ils ont sorti une bonne affiche, je kiff bien
M: Un p’tit mot pour le Hellfest ?
J: Chapeau ! Et pour les non-initiés, venez !

BAR (PARTIE 2)

Moi: Ok on est avec..

N: Nina

M C’est la première fois que tu fais le Hellfest en tant que bénévole ?
N: Ouais, c’est ma première édition, même en tant que festivalière
M: T’as quand même entendu parler du fest ?
N: Ouais quand même, c’est ultra connu, c’est pour ça que j’ai voulu le faire

M: Et niveau client, t’as pas trop de relou ?
N: Non même pas, j’ai été hyper surprise. Les gens sont adorables
M: T’as le temps d’aller voir des concerts ?
N: Ouais, mais ça dépend de l’équipe.
M: Des groupes immanquables pour toi ?
N: Guns n’ roses, Metallica, Alice Cooper, Nine Inch Nails, Danko Jones,…
M: Tu penses quoi du fest ?
N: J’suis super impressionnée, niveau prog, niveau déco, niveau orga, c’est incroyable, ça se fait nulle part ailleurs
M: Un p’tit mot pour le Hellfest ?
N: Rock’n Roll !

Agenda MadBreizh

WARM-UP DRAKKFEST CARQUEFOU (44) le 10 juin 2023 – Avec Akiavel et Praetorian

Nous suivre

Derniers articles