Menu

Live-report: Oiljst Omploft Fest (24 et 25 Mars)

 Et bien… Je ne suis jamais sorti d’un festival avec autant de bleus et de courbatures ! En même temps, un festival de Crossover/Thrash, fallait s’y attendre. Le Oiljst Omploft Fest s’est déroulé les 24 et 25 Mars dernier dans la commune St-Annazaal en Belgique… Ouais, on se fout de la gueule des allemands comme quoi ils ont des noms imprononçable, mais les belges sont pas mal non plus ! 

De base, j’étais censé faire les deux jours, mais suite à des changements d’horaire professionnels, j’ai dû me contenter du vendredi. Qui était au top ! Rien qu’avoir les têtes d’affiches : Warbringer et Evil Invaders. Ces deux derniers sont d’ailleurs en tournée européenne avec deux autres groupes présents sur l’affiche, à savoir Schizophrenia et Mason. Le dernier nom non cité de ce Vendredi est Primal Creation. C’est d’ailleurs cette bande qui a ouvert les hostilités. Mais malheureusement, je n’ai pas pu y assister, encore une fois, à cause du taff. 

Je suis arrivé en plein milieu du set de Mason. J’ai un peu eu la haine de l’avoir raté tant la fin du set m’a bluffé. Je n’ai malheureusement pas de quoi me faire un réel avis sur ce groupe, mais tout ce que je peux vous dire, c’est que Mason est un groupe monstrueux en Live. J’hésiterais pas une seule seconde si j’ai l’occasion de les revoir. 

3éme groupe de la soirée : Schizophrenia. J’étais mitigé en attendant ce show. Ouais, parce que je ne suis pas forcément fan de leur zik, à savoir un Thrash/Death qui tire un peu sur le Grind de temps à autre. Mais bon sang, en live… Ce sont des dingues ! Une performance live explosive. La foule était déjà chaude avant leur arrivée, mais là, ils ont mis le niveau encore plus haut. Autant dire qu’ils ont bien préparé le terrain pour la première tête d’affiche : les américains de Warbringer

D’emblée, je savais que j’allais en prendre plein la gueule. Pourquoi ? Et bien pour deux choses. Primo : Je les avais déjà vu auparavant (Au Motocultor 2018, pour être précis) et j’avais adoré ce show. Deuxio : Leur dernier album. Weapons of Tommorow est une bombe atomique. En même temps, en 6 albums, ces gars ont su mettre tous les fans de Thrash Metal d’accord. Donc, mon excitation était à son summum. Et je n’ai pas été déçu ! Première musique balancée, « Firepower Kills », exactement celle que je voulais entendre ! Dès le début, j’étais dedans ! Et l’était encore plus quand j’ai compris qu’ils joueraient tous leurs classiques. Vous auriez dû me voir quand les premières notes de « Remain Violent » ont été balancées…. J’étais intenable ! 

Je pensais que ça serait le meilleur moment de la soirée… Et bin, en fait… Non. Car, la deuxième tête d’affiche met la barre haut au- delà de toutes mes espérances. Evil Invaders. Là encore, c’est à peu près le même schéma que Warbringer. Je les avais vu auparavant au Alcatraz 2021, avec un show très plaisant, mais surtout, les belges ont sorti un nouvel album l’an dernier qui est un véritable Home-run ! J’ai tellement pogoté sur ce set… « Die for me », « Sledgehammer Justice », « Hissing in Crescendo »…. Que du bon ! Un très bon festival que je retenterais à l’avenir. Bon j’avoue, y’a deux points négatifs. Le premier est le monde au stand de Merch (Mais c’est vraiment pour chipoter), et le deuxième…. Et bin je ne sais toujours pas comment on prononce le nom de ce fest… Mais un énorme Big-up à l’orga qui ont su me faire rêver toute la soirée !

Agenda MadBreizh

WARM-UP DRAKKFEST CARQUEFOU (44) le 10 juin 2023 – Avec Akiavel et Praetorian

Nous suivre

Derniers articles