Menu

Insanity Alert – Moshemian Thrashody

5 ans après l’excellent 666-Pack, les autrichiens reviennent avec un EP dès plus dingue. Moshemian Thrashody est sorti le 17 Mai dernier, et on peut dire que cet ouvrage est à l’image de la bande, à savoir, comment barré de la tronche !

Par ou commencer ? C’est un album que l’on pourrait qualifier de reprise. Pas dans le sens propre du terme, hein. Là, on parle de parodies humoristiques. Ouais, un peu comme Scary Movie. Les musiciens parodiés ici sont Axl Rose, Bruce Dickinson, George Michael et Freddy Mercury. Respectivement les chanteurs de Guns & Roses, Iron Maiden, George Michael (Logique…) et Queen. Je le précise pour les incultes. Pour être tout à fait franc avec vous, je suis un grand fan de Queen, mais les autres artistes, bin… j’aime pas Iron Maiden (PAS TAPER ! PAS TAPER !), ni George Michael, et j’ai une sainte horreur des Guns. Donc ça partait gagnant… Mais c’était sans compter sur l’humour du quintet qui m’as toujours fait marrer.

Un humour qui est, certes, débile, mais qui me rappelle beaucoup mon adolescence influencé à la Jackass. Donc, lors de ma première écoute, je me suis lancé avec une certaine confiance. Et j’ai bien fais ! C’est un chef d’oeuvre ! Aucune des ziks n’est à jeter ! Commençons par la première (Pléonasme, je sais… ) : « Welcome to the Moshpit ». Bien joué pour un titre qui ouvre un album. Pour les incultes, c’est remix de « Welcome to the Jungle » de Guns & Roses. Ca a du plaire à beaucoup de personne,… Même à moi qui déteste ce groupe. Mais, allez savoir pourquoi, y’a que cette musique dans la discographie des Guns que je peux blairer. Les goûts et les couleurs, tout ça… Mais remixé à la sauce Insanity, c’est nickel ! Parfait pour ouvrir un concert je trouve.

Deuxième morceau : « Beer in the Park ». Et là… une baffe ! Ma préférée de l’EP. Et pourtant je ne suis pas un fan de Maiden. J’en aime 2 ou 3, mais sans plus. Mais il se trouve que « Fear of the Dark » fait parti de ces dernières. D’autant que la reprise des autrichiens est construite d’une manière assez similaire : Une intro calme …puis BOOM ! Sauf qu’au lieu de te prendre une grosse dose de Heavy dans la tronche, et bin c’est une grosse » dose de Crossover bien dingue ! Je vous jure que dès ma première écoute, je headbangais comme un gros débile dans mon fauteuil… J’crois même avoir fait peur à mon chien… Un autre point fort sur ce titre, ce sont les paroles (Je dis ça pour « Beer in the Park », mais 3/4 des musiques de Insanity Alert sont dans la même veines) : Un humour qui peut faire collégien, mais qui a toujours su me faire rire. Si vous avez un bon niveau de compréhension en anglais, (Et que vous êtes bourrés et entre potes) y’a moyen que vous vous marriez bien.

3ème titre, « Beerless Fiesta » Celui là sort du lot, pour le coup. Car en effet, c’est une reprise de … George Michael. J’ai un immense respect pour cet artiste, mais j’avoue que le mot Metal ne me vient pas en tête quand on l’évoque. Mais après tout pourquoi pas ?! Je ne m’attarderai pas des masses sur celle ci. Déjà parce que je n’aime pas la musique de Mr. Michael (Ouais, 3 titres, 3 groupes que je n’apprécie pas… ), mais également parce que même la version du quintet ne m’as réellement plu. Mais l’humour y est toujours aussi présent.

4ème et dernier morceau, le morceau éponyme de l’EP, « Moshemian Thrashody ». Ou, si vous préférez, comment terminer un ouvrage en beauté. Référence évidente au légendaire « Bohemian Rhapsody » de Queen. Pour changer des 3 autres groupes précédemment cités, il faut savoir que je suis un énorme fan de Queen. Je ne pouvais qu’aimer en version Crossover. Et ça n’a pas loupé ! Mais cette dernière est géniale pour d’autres raisons également.

La première, c’est le clip que la bande nous a sorti pour celle là : Impossible de ne pas se rappeler de Queen. Bon ça, j’avoue que tous les clips de ce CD 4 titres sont excellents et sont à exploser de rire. La deuxième, c’est l’artwork de la pochette. Déjà, elle est très classe, mais en plus, elle est remplie de références qui font sourire. La première de ces réf’, c’est évidemment concernant la célèbre scène du film Wayne’s World, ou 4 protagonistes (Oui, je dis protagonistes, car à part Wayne et Garth, je ne connais pas les noms) headbang sur… « Boheman Rhapsody », bien sûr. Mais en plus de ça, sur la pochette, les 4 loustics sont remplacés par des personnages à l’effigie des groupes. On ne peut nier que c’est une des plus belles pochettes qui soient. Pour conclure, je vous dirais simplement que je conseille cet EP à tout le monde. Chacun y trouvera son compte. Que ça soit via la musique, via les paroles humoristiques, via les références,… Keep thrashin’ !

Agenda MadBreizh

WARM-UP DRAKKFEST CARQUEFOU (44) le 10 juin 2023 – Avec Akiavel et Praetorian

Nous suivre

Derniers articles